Linkedin Partager

Sophrologie et Ostéopathie: duo gagnant dans la prise en charge de l’Endométriose

L’endométriose est une maladie chronique, parfois récidivante, souvent très douloureuse et qui revêt plusieurs formes. C’est aussi une des causes de stérilité. Elle est engendrée par la présence d’endomètre (muqueuse qui tapisse l’intérieur de la cavité utérine) en dehors de l’utérus et crée différents types de lésions, des kystes ou des adhérences sur les organes.

Les principaux symptômes sont des règles abondantes et très douloureuses (dysménorhées), des rapports sexuels douloureux (dyspareunies), des douleurs lors de la défécation (dyschésie) avec saignement possible ou de la miction (dysurénie), des saignements et des douleurs en dehors des règles.

Les traitements visent à bloquer le cycle ovarien pour que la femme n’ait pas de règles. En complément des traitements, les femmes trouvent un soulagement des douleurs et un mieux-être grâce à l’ostéopathie, l’acupuncture, les cures thermales gynécologiques, l’homéopathie, l’hypnose, la sophrologie.

Que fait l’Ostéopathe devant les symptômes de l’Endométriose ?

Ces symptômes font partie des motifs courants en ostéopathie. L’ostéopathe etablit dans un premier temps un diagnostic dans le but d’adapeter sa pratique au profil de la patiente par un examen de l’abdomen, des organes du petit bassin (utérus, …), mais aussi du corps au niveau articulaire. L’ostéopathe traite les pertes de mobilité ou motilité des tissus, grâce à ses connaissances de fonctionnement du corps humain. Il ne traite donc pas uniquement la zone douloureuse, même si elle a son importance. il traite la structure, en vue d’améliorer la fonction: en effet, un organe dont la structure est comprimée ou altérée, ne peut fonctionner correctement.

Les douleurs peuvent provenir d’une restriction de mobilité du cadre osseux accueillant le système uro-génital. Les raideurs peuvent entraîner le dysfonctionnement des organes pelviens et digestifs se manifestant par des douleurs articulaires, des troubles digestifs et la sensation de jambes lourdes.

Quels sont les effets du traitement ostéopathique ?

  •  soulager la douleur: dans les zones atteintes, les saignements créent une congestion douloureuse. Le traitement manuel doux sur ces structures permet d’améliorer le drainage et apporte un soulagement.
  • Améliorer la mobilité des organes et des tissus: la prolifération du tissu endométrial crée des adhérences au niveau des tissus conjonctifs qui enveloppent les muscles, os, nerfs et vaisseaux. Il est possible de les traiter manuellement pour leur redonner de la mobilité.
  • autres bienfaits: une séance d’ostéopathie amène une détente profonde, une sensation de relaxation et de bien-être, dans un corps qui s’exprime le plus souvent par la douleur.

 → Les douleurs de dos, les sciatiques,les cruralgies associées à l’endométriose sont très fréquentes. Les tensions viscérales se répercutent mécaniquement et créent des douleurs rythmées par les cycles menstruels; parfois même un torticolis, un blocage de la mâchoire, car les secrétions hormonales créent un déséquilibre dans tout l’organisme. Cette prise en charge est une réelle aide pour ces femmes.

Pour toute question ou prise de RDV, vous pouvez contacter vos ostéopathes de Colombelles au:

06.78.88.91.62 ou 06.64.34.99.05

Les apports de la sophrologie 

La sophrologie a beaucoup à apporter aux femmes enceintes atteintes d’endométriose sur l’ensemble des aspects de la maladie, en leur transmettant des outils concrets, simples, faciles à reproduire et intégrer à leur quotidien. Elle permet ainsi:

  • Apprivoiser les douleurs: par la maîtrise de la respiration abdominale, voire de la respiration basse, ce qui contribue notamment à restaurer la souplesse du bas ventre, grâce au relâchement musculaire, et à calmer l’activité cérébrale en lien avec les récepteurs de la douleur. La technique de substitution sensorielle va permettre e focaliser l’esprit sur la zone douloureuse en remplaçant la douleur par une sensation apaisante.
  • Maîtrise du stress, voire de l’état de dépression: par des techniques de relaxation dynamique et de « déplacement du négatif ».
  • Regain d’énergie: certaines techniques permettent de palier à l’état de fatigue chronique
  • Améliorer son rapport au corps et renouer avec ses sensations: par des exercices sur son schéma corporel. Cette meilleure connaissance de soi est favorable à la prise de confiance indispensable à l’acceptation du corps, de la maladie et des traitements parfois lourds et intrusifs.

Pour toute question ou prise de RDV, vous pouvez contacter Nathalie Moyen qui travaille au sein du cabinet d’Ostéopathie de Colombelles au: 06.20.68.86.37.

Sources:

– Le magazine de la sophrologie, regards croisés

– Association française de lutte contre l’endométriose, www.endofrance.org

Cabinet
15 avenue Léon Blum
14460 Colombelles

Prendre rendez-vous
0678889162

OstéoBio
Site créé par WSI Val d'Europe